Désherbage

, par Brigitte Réa

Définition

Le désherbage est l’opération qui consiste à éliminer et à renouveler les collections.

Elles s’effectuent en priorité au moment du récolement annuel.

Les raisons qui motivent un désherbage sont :

  • Un fonds documentaire est vivant et doit évoluer ;
  • une collection usagée n’attire pas les utilisateurs ;
  • les besoins documentaires changent ;
  • les documents se diversifient.

Les opérations de désherbage doivent être régulières, elles sont liées à la politique d’acquisition et permettent une mise en valeur du fonds et des activités réalisées autour de celui-ci.

Critères de désherbage

  1. Pertinence intellectuelle : veiller à proposer une vision actuelle et cohérente de la discipline et de son histoire et conserver dans le fonds les auteurs qui figure dans le « corpus » disciplinaire.
  2. Adaptation aux besoins des publics : vérifier le nombre de prêts effectués sur une durée donnée.
  3. Age de l’information : cet indicateur n’est pas valable pour l’ensemble des disciplines.
  4. Méthode IOUPI :

I = incorrect, fausse information

O= ordinaire, superficiel, médiocre

U= usé, détérioré, laid

P= périmé

I =inadéquat, ne correspond pas au fonds

Les données proposées n’ont qu’une valeur indicative, en aucun cas elles ne peuvent se substituer à une évaluation fondée sur la connaissance de la discipline et des usages dans l’établissement scolaire. Elles sont à croiser avec la méthode IOUPI.

Documentaire

Indices Dewey âge de l’information années sans prêt
000 Systèmes d’information 5 3
001 Guides des études et des métiers 3 Fonds qui n’a d’intérêt que par son actualité.
003 Encyclopédies et dictionnaires 10 Les documents qui ont une valeur historique particulière pourront être conservés.
008 Recueils de données, atlas, guides 5 Conserver les ouvrages qui présentent un intérêt historique (atlas).
002 - 007 Documentation, information, communication 5 Les ouvrages techniques nécessitent une actualisation. 3
100 Philosophie 10 Conserver les ouvrages classiques et théoriques. 3
159 Psychologie, psychanalyse 10 idem 3
200 Religion 10 3
310 Statistiques 5
314 Démographie 5 3
316 Sociologie 10 3
320 Sciences politiques 5 Pour les ouvrages d’actualité. 10 pour les autres 3
330 Économie 5 A l’exception d’ouvrages sur la pensée économique 3
340 Droit 10 3
360 Santé publique 5 3
370 Sciences de l’éducation 10 3
500 Sciences exactes et naturelles 5 3
504/55/63 Environnement, géologie 10 3
610 Médecine, biologie humaine 5 3
620 Techniques, sciences de l’ingénieur 5 3
657/658 Gestion, comptabilité 5 3
681 Informatique 5 3
700 Arts plastiques 10 3
710 Urbanisme, aménagement 10 3
770 Photographie 10 3
780 Musique 10 3
790 Arts du spectacle 10 3
820/899 Langues et littératures Conservation des œuvres classiques 3
902/990 Histoire 15 3
910 Géographie 10 ou 5 Pour la géographie descriptive 3

Fictions

âge de l’information années sans prêt
Roman Ne pas conserver les ouvrages qui ne sont plus populaires, les anciens best-sellers.Conserver les livres demandés régulièrement et/ou de bonne valeur littéraire ainsi que tous les ouvrages classiques.IOUPI 2

Périodiques

On conserve les périodiques dont l’information se renouvelle sur 2 ou 5 ans.

âge de l’information
Quotidiens nationaux 5
Quotidiens régionaux 2
Hebdomadaires nationaux 5
Revues informatiques 2
Revues scientifiques 5
Revues pédagogiques 2

Procédure administrative

Établir une liste de documents à éliminer puis la transmettre au chef d’établissement avant le CA afin que celui-ci vote le déclassement des ouvrages. Une fois déclassés les documents sont sortis du patrimoine public, ils peuvent être donnés ou mis au pilon.

Désherber avec BCDI (voir document PDF à la rubrique BCDI)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)