Quelle place des ressources numériques au CDI ?

, par Daniela Brun

La réflexion autour des ressources numériques et leur place au CDI est un des thèmes de travail des bassins des documentalistes cette année.

De nombreuses questions émergent lorsque nous essayons de cerner le rôle du professeur-documentaliste par rapport aux ressources numériques :

De quelles ressources s’agit-il ? Avec quels outils de médiation ? Via quels supports ? Et, surtout, quelle plus-value apportons-nous, en tant que professionnel de l’information ?

Quelles sont les types de ressources numériques à l’école aujourd’hui ?

L’acquisition de manuels scolaires numériques, l’abonnement à des sites de soutien en ligne et à une multitude d’autres ressources devient une réalité dans la plupart des établissements scolaires.

Pour avoir des informations sur les manuels numériques un dossier complet a été publié sur le site du Ministère. On peut approfondir sa réflexion en téléchargeant le rapport de l’IGEN "Les Manuels scolaires : situation et perspectives".
D’autres ressources privées, souvent par abonnement, sont achetées sur les fonds propres des établissements ou financées par la collectivité territoriale.
Si vous êtes nouvellement arrivé dans votre CDI, pensez à vous renseigner sur l’existence de ces abonnements afin d’envisager leur exploitation dans le cadre de l’accueil des élèves au CDI et/ou leur médiatisation auprès des professeurs et des parents.

Voici un nouveau portail d’accès gratuit à des ressources numériques qui deviendra vite un incontournable : l’Éduthèque.
Pour consulter les ressources, il suffit de s’inscrire avec son adresse académique.

Dans la famille des ressources gratuites, nous pouvons citer quelques indispensables :

Une fois les ressources repérées, le plus difficile reste à faire :

Quel outil de médiation employer ?

Nous pouvons opter pour le portail e-sidoc, l’ENT, le site web de l’établissement, la ferme de blogs professionnels des enseignants de l’académie et/ou quelques Pearltrees®, ScoopIt® et autres Netvibes®.
L’usage de ces derniers outils externes doit être fait avec quelques précautions liées à l’identité numérique, la maitrise des données personnelles, la neutralité commerciale...Bref, si nous avons le choix, privilégions des outils institutionnels.

Qu’en est-il des supports ?

Ce choix n’est pas anodin. Pour que la médiatisation soit réussie, on doit prendre en compte quelques éléments, tels que la lecture sur l’écran et les usages personnels des élèves (lecture sur tablette, smartphone...). Ainsi, opter pour des ordinateurs portables et/ou tablettes à la place d’ordinateurs fixes dans le CDI, devient un choix pédagogique qui n’est pas un neutre.

Enfin, il est temps de se poser la question sur l’opportunité d’autoriser voire d’inciter les élèves aux usages d’outils personnels au CDI, lieu de travail autonome par excellence. Quelques réflexions préalables en lien avec l’âge des élèves, la législation et le règlement interne s’imposent, bien entendu.

Pourquoi donc ne pas pousser notre médiation plus loin, en proposant aux élèves des titres de livres numériques pour leurs liseuses personnelles, des applications ludiques et culturelles pour leurs propres tablettes ou des ressources vidéo et/ou sonores pour leurs baladeurs ? A suivre...

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)